Eco-Ecole – Qu’est ce qu’une Eco-Ecole ?2018-12-13T10:54:09+00:00

Eco-Ecole

Qu’est ce qu’une Eco-Ecole ?

Eco-Ecole est la version française d’Eco-Schools, programme international d’éducation au développement durable (EDD).  Le programme vise à aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure pour s’y épanouir et  y participer. Il repose sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs d’un établissement scolaire (élèves, enseignants, direction, personnels administratifs et techniques, etc.) mais également du territoire (collectivités, associations, parents d’élèves, etc.). Depuis son lancement, le programme Eco-Ecole bénéficie du soutien du Ministère de l’Education nationale. Ce partenariat s’est traduit en janvier 2017 par la signature d’un accord-cadre de coopération pour l’EDD.

Eco-Ecole est développé en France depuis 2005.  Aujourd’hui le programme Eco-Ecole c’est 2 500 établissements scolaires, de la maternelle au lycée, à travers la France et 46 000 dans le monde, qui ont intégré le développement durable dans leur projet pédagogique, dans leur gestion et dans leurs pratiques.

L’obtention du Label est conditionnée par la mise en oeuvre de six points  :

  1. Former un comité de suivi : Force d’impulsion du projet, il s’étoffera progressivement pour refléter la diversité des participants et des partenaires susceptibles d’y contribuer : des enseignants, la direction de l’établissement, des élèves, des élus locaux, des personnels d’entretien, des parents d’élèves, des représentants d’associations locales, des partenaires locaux…
  2.  Le diagnostic environnemental : Avant d’agir sur l’établissement, il importe de connaître et de bien comprendre sa situation initiale et ses impacts sur l’environnement. En début d’année scolaire, un diagnostic est donc mené sur le thème choisi, grâce à des questionnaires adaptables. Les résultats permettent au comité de suivi de définir un plan d’action pour l’année.
  3. Le plan d’action : Elaboré par le comité de suivi, il détermine l’agenda des actions à réaliser. Il découle directement des observations faites lors du diagnostic environnemental et propose de régler tout ou partie des enjeux de l’établissement relativement au thème choisi. Il fait apparaître un ordre de priorités dans les actions à entreprendre et définit les moyens humains et financiers nécessaires.
  4. Le contrôle et l’évaluation : Cette phase accompagne la réalisation du plan d’action et vise vérifier la pertinence et l’efficacité des actions mises en oeuvre. Elle permet de faire prendre conscience aux élèves qu’ils peuvent modifier individuellement et collectivement le cours de choses.
  5. Etablir des liens avec le programme scolaire : Un projet Eco-Ecole implique qu’une démarche pédagogique portée par les enseignants accompagne la gestion environnementale des bâtiments. Toutes les étapes du projet sont donc mises en relation avec le programme scolaire. Le manuel d’accompagnement Eco-Ecole suggère, pour chaque thème, des activités et des travaux de classe qui facilitent la mise en oeuvre de l’éducation à l’environnement dans les matières enseignées.
  6. Impliquer toute l’école et la communauté dans le projet : La démarche Eco-Ecole ne reste pas le fait d’un petit groupe motivé, mais implique toute l’école et s’ouvre sur l’extérieur. Les moyens pour y parvenir sont variés : organiser des réunions dans les classes, des journées d’action, contacter la presse locale, afficher le plan d’action à la mairie, promouvoir de nouvelles habitudes.

Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur www.eco-ecole.org,