|, Eco-Ecole|Eco-Ecole – vivre à munich

Eco-Ecole – vivre à munich

2019-01-07T01:11:46+00:00Actualités, Eco-Ecole|

Merci à Agnès Tondre et à vivreamunich.com pour son article.

Le projet éco-ecole avance bien au Lycée Jean Renoir de Munich. Petit rappel : suite à un sondage, les deux thèmes retenus étaient la réduction des déchets et une alimentation plus appropriée. Dans un premier temps, les équipes de Sendling ont évalué ces deux thèmes. Voici leurs diagnostics. De plus, elles proposent des pistes d’actions qui devront être prises en charge par d’autres équipes. Un appel à volontaires pour mettre en place ces actions est lancé. A Giesing les diagnostics sont encore en cours et les actions seront définies avant Noël.

Améliorer le tri des déchets

Sur le site de Sendling sont jetés, d’après le constat d’éco-école, 3.000 litres de déchets ménagers par semaine (papier, bouteilles consignées, plastique). Or un tri efficace permettrait de réduire ce volume de 1.000 litres par semaine. A partir de ce diagnostic, éco-école propose d’améliorer le tri des déchets dans l’établissement via 3 pistes d’action :

  • la mise en place de poubelles spécifiques
  • une signalétique claire et efficace
  • l’éducation de l’ensemble des utilisateurs via une communication, des actions ponctuelles (retour des bouteilles consignées, utilisation de sacs en tissus à la place des sacs plastiques) et un suivi

Réduire la consommation de papier

La consommation du papier au sein du Lycée Jean Renoir n’est pas minime puisque qu’elle représente la moitié du volume des déchets par semaine, soit 1.500 litres de papier et cartons par semaine . Et, constat supplémentaire, le papier recyclé est absent. Cette consommation de papier pourrait donc être optimisée. Eco-école propose ainsi de :

  • mettre en place de nouvelles pratiques comme l’impression en recto-verso, l’utilisation du A5, la réutilisation de papier déjà imprimé en brouillon
  • travailler à la diminution du gaspillage de livres et  de fichiers d’activités, achetés chaque année et peu ou pas utilisés.

Diminuer le gaspillage alimentaire à la cantine

Les diagnostics concernant la nourriture à la cantine font état d’un énorme gaspillage, en partie dû aux repas eux-mêmes. Ainsi, éco-école a noté que la soupe est rejetée par 87 % des élèves. Ce gaspillage résulte également d’une distribution non individualisée – tous les élèves reçoivent la même portion. En définitive les assiettes ne sont pas finies et il y a un trop-plein de nourriture jeté par les élèves. Mais éco-école relève également que 30 % des repas commandés ne sont pas consommés. D’où cette proposition de pistes d’action :

  • proposer des portions adaptées à la faim des élèves
  • redistribuer les entrées, desserts et fruits pris et non touchés
  • sensibiliser les élèves au gaspillage
  • informer les parents sur les repas commandés et non consommés

Sensibiliser à l’équilibre alimentaire

Les éco-délégués de chaque classe ont distribué un sondage, auquel 96 % des élèves ont répondu. Eco-école a pu ainsi diagnostiquer un manque d’information des élèves en matière d’équilibre alimentaire. D’où l’intérêt d’améliorer leurs connaissances théoriques mais aussi pratiques sur les repas à la cantine, les lunch boxes et les déjeuners à l’extérieur. Parmi les pistes d’action retenues, on peut noter :

  • afficher des informations sur l’équilibre alimentaire à la cantine
  • étudier la possibilité de faire des dégustations
  • faire intervenir des professionnels : infirmière, association spécialisée.

Constitution de nouvelles équipes

Les équipes de diagnostics passent désormais la main à 4 équipes chargées de la mise en place des actions. Elèves, enseignants, parents et membres du personnel, venez vous renseigner et vous inscrire à la réunion d’information qui aura lieu Jeudi 20 décembre de 12h30 à 13h45, salle 009, au Lycée Jean Renoir, à Sendling. Les nouvelles équipes seront constituées chacune de 2 élèves, 2 professeurs, 2 parents et un membre du personnel.
Si vous êtes intéressé, merci de contacter : ecoecoleljr@gmail.com ou par téléphone soit Delphine Clergue / T : 0173 56 32 779 soit Ophélie Gourdou / T : 0176 34 48 5277.

Lire cet article sur vivreamunich.com